Le DPC interpro toujours en panne

DPC : de nouvelles mesures urgentes s’imposent !

La décision politique de développer les formations inter professionnelles, les formations de formateurs et les formations à la maîtrise de stage a été prise en juin dernier. Or à ce jour, le dispositif de DPC  mis en place par l’OGDPC est tellement lourd administrativement qu’il est impossible aux organismes professionnels de déployer ce type de formations innovantes.

L’organisme de gestion du DPC n’a toujours listé ni les formations de formateurs, ni les formations à la maîtrise de stage indispensables au développement de la filière universitaire de médecine générale.

Cette situation crée de l’incertitude et de la colère dans les rangs des organismes de formation et des professionnels de santé qui voudraient suivre ces formations. Elle illustre une nouvelle fois l’absence de gouvernance politique du dispositif et l’absence de suivi opérationnel des décisions prises par la ministre de la santé.

Au moment où elle a commandé une mission IGAS sur le DPC, MG France et  MG Form tirent de nouveau le signal d’alarme. Des modifications législatives et réglementaires doivent être prises d’urgence pour rendre, enfin, ce dispositif gouvernable et opérationnel.

Dr Claude LEICHER        Président MG France
Dr Jean-Claude SOULARY  Président MG Form

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *